lundi 22 mai 2017

Jour de fête



Les beaux jours arrivent et donnent le top départ de la saison des cérémonies. C’est aussi l’occasion de vivre des moments de bonheur partagés. 
Nous avions commencé avec la première communion de notre douce cadette fin avril. Le plaisir de réunir tout le monde autour d’elle, nous a donné envie de le faire plus souvent. Car ces réunions de famille font partie des souvenirs d’enfance qui restent bien longtemps après.
Ce week-end, nous avons baptisé le petit troisième des amis et assisté à la première communion de sa grande sœur. Une fois de plus l’occasion de faire la fête, de sourire et de profiter du soleil. Cette journée était parfaite ! Une garden party sous le signe du soleil, des enfants et des amis.
Le mix famille, amis, et jardin est vraiment une réussite. Quel plaisir de voir (et entendre) les enfants jouer dans l’herbe. Apercevoir des pieds nus plein de terre, une main qui chipe une fraise, des sandalettes dans l’escalier, un verre de grenadine à moitié vidé, un ballon de foot qui côtoie le vieux téléphone Fisher Price… Ces images côtoient les plus classiques dragées, pièce montée et autres buffets.
Et saviez-vous qu’on pouvait même trouver un faire-part de baptême ? L’idée est séduisante pour annoncer la fête et garder un souvenir de l’évènement.
Il y avait de bien jolies idées dimanche : une affiche souvenir à empreintes ballons, c’est-à-dire une feuille dessinée d’une fillette ou d’un ours sur laquelle chaque invité appose son empreinte en encre colorée et la relie au dessin pour faire un ballon ; et des galets à personnaliser pour les enfants avec des feutres Posca spécifiques.
J’aime ces journées de temps suspendu où les enfants jouent dans l’herbe, s’essuient les mains sur leurs tenues, s’empiffrent de chips et de saucisses. Ces instants volés où on lâche du lest sur notre rôle de parent. Les enfants sont en semi-liberté, vivent leur vie et leurs expériences avec les petits copains. Pendant ce temps, les parents parlent (un peu) d’autre chose que de leur progéniture. De toute façon, pour un baptême, les enfants sont un peu rois, non ? C’est aussi un peu leur fête. Et c’est vrai que les gilets, chaussures et coiffures ont valsé ! Que l’on n’a pas été regardant sur le nombre de monster munchs ou de nougatine avalés. Et qu’on espère de tout cœur que le détachant suffira à rattraper les tâches sur les vêtements.
J’aime ce bal de robes colorées, de chaussures à talons et d’enfants apprêtés. Ces tenues du dimanche qui illuminent la journée. Et le retour où, fatigués, nous savourons la journée que nous venons de vivre. 
Dans ce cas, rien ne sert de stresser sur l’horaire tardif, on gère l’indispensable et on se couche. On passe les enfants fourbus sous la douche, on nettoie les ongles qui ont vu beaucoup de terre, et on fait dîner ces petits ventres qui ont à peine pris le temps de manger dans la journée.
J’aime sortir de mon cocon et profiter des joies simples, entourés de personnes qu’on apprécie. On partage l’instant présent et les souvenirs à venir.
Nous avons quelques jours pour reprendre un rythme de repos, avant de repartir sur Marseille le week-end prochain pour un mariage cette fois !
Que j’aime ces jours de fête !

lundi 15 mai 2017

Danser sous la pluie

"Vivre ce n'est pas attendre que l'orage passe mais danser sous la pluie". 
Cette citation populaire faussement attribuée à Sénèque se prêtait bien à notre week-end.
Orages annoncés, les Saints de glace à peine passés, nous avions prévu de partir camper à la mi-mai.
Et nous avons décidé d'en profiter quelle que soit la météo.
Direction le camping mais pas n'importe lequel, un Yelloh ! Village, le camping, oui, mais royal ! (ceux qui regardent Gulli connaissent la publicité) 
Piscine extérieure chauffée et bungalow 4 étoiles plutôt que canadienne et douches communes.
Vendredi soir, nous sommes partis sous l’orage avec kway et maillots de bain dans les valises. Le cœur léger de ce changement d’air et d’un programme totalement improvisé selon le temps. 
Les filles étaient ravies de partir au camping en famille, ce lieu où les enfants sont en semi-liberté, où le rythme des journées est bercé par les repas rapides et les goûters. Il faut dire qu’il y a quelques semaines elles ont regardé les films Camping 1 et 2, et depuis, nous avons droit à de nombreuses répliques !
Le temps s’est alors écoulé doucement, comme en vacances, la porte de notre magnifique bungalow (une vraie maison) grande ouverte sur la nature avec vue sur le lac du Der et sa plage. 
Aucune contrainte dans nos journées, nous étions dans l’eau sous un ciel gris le samedi et sous un ciel bleu le dimanche. Le soleil a joué à cache-cache avec les nuages pendant que l’on faisait des parties de baby-foot, de jeux gonflables ou d’escalade. Nous avons pris le temps de lire, de lézarder, de jouer… sans se préoccuper des tâches du quotidien.
Etre réveillés au petit matin par le bruit de la pluie sur le toit puis déjeuner aux chants des hirondelles en terrasse après l’averse avait quelque chose de magique. 
Nous avons rechargé les batteries avec cette impression d’être un peu partis en vacances. Une expérience à renouveler.


Camping Les Sources du Lac, Yelloh ! Village en Champagne, 52290 Eclaron.
A partir de 35 euros la nuit. Activités et animations, épicerie, restaurant très bonne qualité-prix fait-maison, club enfants, location de vélos.
 

vendredi 12 mai 2017

Sa journée de première communion


C’était une jolie journée, sa journée. Notre cadette a communié pour la première fois et nous en avons profité pour réunir la famille. Une fête pour elle, avec tous ses proches : c’est comme ça que nous l’avons voulue. Et son bonheur fut au rendez-vous. Elle a été très émue de voir son petit monde rassemblé pour l’accompagner. Ça lui a fait un bien fou d’être au centre de l’attention, juste elle, pas ses sœurs.
Pour l’occasion, j’avais misé sur sa couleur préférée, le vert d’eau, avec des décorations et boules en papier qu’elle a ensuite installé dans sa chambre. Les jolies cartes de chez Catho Rétro étaient parfaites pour l’occasion et chaque invité a pu laisser un mot d’or sur l’une d’elles.
La première communion est aussi un symbole, un passage dans la vie. On voit encore la petite fille qu’elle est mais on devine l’adolescente qu’elle devient.
En tout cas, cette journée de fête restera gravée dans son petit cœur d’ange. Une journée comme on aimerait en provoquer plus souvent. Pour marquer ce jour, je me suis empressée de lui commander un livre photo, témoin de ce beau souvenir.

vendredi 5 mai 2017

La nouvelle star des cours de récré, le hand spinner

Chaque printemps voit son petit gadget de cour de récréation ressortir. A côté des incontournables élastiques, cordes à sauter ou cartes Pokémon, voici venu le hand spinner (ou fidget spinner).
Ça a commencé avec le grand retour des Rubik's cube, le fameux casse-tête dans années 80. J'étais très amusée de cet engouement pour notre jouet que les filles se sont réapproprié.
Et puis sont arrivés les fidget.
Tout comme les élastiques Rainbow Loom (ou crazy loom), la folie nous vient des Etats-Unis.
En faisant une recherche, j'ai vu que l'inspiration pouvait venir de la "worry ring" des Tibétains pour faciliter la méditation, les hand spinner sont parfaits pour s'occuper les mains.
L'inventrice Catherine Hettinger a créé ce petit jouet en 1997, avec l'idée simple de le faire tourner sur les doigts pour s'occuper. Initialement utilisés pour les personnes souffrant de troubles de l'attention ou de troubles autistiques, le fidget spinner remplace le capuchon de stylo que l'on tourne sans relâche en cas de stress.
En tout cas, cette toupie a l'avantage de garder attentifs certains enfants. Alors si ça peut aider notre benjamine à se concentrer, ça se tente.
Le petit prix de ces gadgets a fini de nous convaincre et maintenant on fait des batailles pour voir qui le fait tourner le plus longtemps.
A l'école, ça a fait quelques adeptes, on verra bien si la maîtresse considère que ça perturbe les cours.
Alors si vous avez un enfant qui a besoin de tripoter pour décompresser ou si vous en avez besoin pour arrêter de fumer, pourquoi pas?
Il y a même des tutos sur Youtube pour en fabriquer un soi-même!
Dans le même genre le minicube arrive aussi... tout comme plein d'autres fidgets chez hoptoys.
Vous connaissiez?

mardi 2 mai 2017

Le cadeau Bonux, souvenir d'enfance

Lorsque je poste des photos de mes petits trésors Bonux sur Instagram, et que je vois l’engouement, je me rends compte que je ne suis pas la seule nostalgique.


Le « cadeau Bonux » est entré dans le langage courant. Ici j’ai déjà entendu « il a eu son permis de conduire dans un paquet de Bonux ».


Mais pour moi, Bonux, c’est avant tout l’enfance, les douces journées du mercredi chez papi mamie, et cette odeur de lessive étendue derrière la maison à côté des escargots qui habitaient les hortensias.


Je me souviens de ces petits cadeaux cachés dans le paquet de la lessive que ma mamie nous donnait à ma sœur et moi. Je me souviens du lobbying que nous faisions sur notre maman pour qu’elle prenne Bonux plutôt que son baril d’Ariel. Je me souviens aussi de ces recherches frénétiques dans la poudre blanche pour trouver le cadeau même si je savais que j’allais me faire gronder pour n’avoir pas su attendre ni partager avec ma sœur…


L’odeur et les souvenirs remontent automatiquement devant les figurines Kiki et Lucioles à mettre en haut des crayons. En réalité, elles étaient trop lourdes et nous ne les mettions pas sur les crayons mais on les collectionnait avec joie.


Je prends un grand plaisir à les retrouver sur les vide-greniers et je les garde précieusement. Mes filles y attachent peu d’importance. Alors ces petites figurines sont dans une boîte dans mon armoire. Les savoir là c’est un peu comme un doudou.


J’ai également détourné les petites lucioles Bonux pour en faire une veilleuse. Disposées dans un bocal vintage Mason Jar trouvé lors de notre séjour à New York, elles veillent sur ma part d’enfance.


Et puis, tout comme ces cadeaux Bonux, les lucioles Glo Friends de Playskool font aussi partie de mon graal en brocante (avec la vaisselle Digoin, Acapulco de Villeroy et Boch, et bien d’autres choses !).
Et vous? des souvenirs d'enfance que vous gardez précieusement? 


vendredi 28 avril 2017

Pourquoi je blogue, pourquoi j'écris?

Pourquoi je blogue ? C’est une question qui m’a souvent été posée et j’avoue qu’au début c’était flou. Je me suis lancée dans l’aventure pour partager et échanger. Ce qui veut dire beaucoup sans être très explicite. A vrai dire, je ne savais pas trop quoi répondre, j’avais commencé et je me laissais porter. Je m’étais mis une seule limite : ne pas trop exposer mes enfants, un comble pour un blog famille !
Sept années plus tard, j’y vois beaucoup plus clair. Je me connais mieux et c’est en partie grâce à ce blog.
Aujourd’hui, bloguer fait partie de ma vie et je n’imagine pas m’arrêter une seconde. J’aime écrire, mettre des mots sur du vécu ou du ressenti ou raconter une histoire.
* Ecrire est un plaisir, cela me permet de prendre le temps, de me détendre, de me mettre dans ma bulle quelques instants.
* L’écriture, l’univers des blogs et des réseaux sociaux m’a également permis de développer ma créativité. Je me nourris de cette belle habitude avec bonheur et je grandis avec ce blog.
* Je suis certaine que le blog m’a apporté plus d’ouverture aux débats et aux expériences.
* Plus j’écris, plus je suis productive, le blog est un formidable moteur.
* Ecrire est loin d’être une perte de temps, au contraire, je vis mon histoire en pleine conscience.
Je ne peux que vous encourager à écrire, ne serait-ce que pour vous. Pour cela je tiens à vous faire un cadeau spécial.
On a tous son stylo fétiche. Celui qui écrit fin ou gros. Le feutre, le stylo, le roller. Le plus confortable pour vous et surtout celui qui ne bave pas !
Je vous propose LE stylo de tous les temps, l’incontournable Waterman. Le stylo bille bronze satiné de la collection privée d’une valeur de 100 euros est à gagner en laissant un commentaire sous ce post et en likant la page FB Les Petites M et le compte Instagram @lespetitesm
Bravo à Claudine! Je te laisse me contacter!

lundi 24 avril 2017

France Miniature: le parc à taille familiale

Nul besoin de s’échapper dans des parcs hyper marketés et de mettre son compte en banque dans le rouge pour faire plaisir aux enfants. La région parisienne possède un parc d’attractions made in France qui plait à toute la famille : France Miniature.
Si vous imaginez un parc désuet et franchouillard, vous vous trompez ! Les maquettes sont saisissantes de réalisme et des attractions interactives balisent le roadtrip au bonheur des enfants qui peuvent sonner les cloches ou animer les fontaines de Versailles. 
Visiter la France en quelques heures c’est quand même extraordinaire et ça donne de belles idées de week-ends et séjours. 
Et puis, il y a de plus en plus de nouvelles attractions qui débarquent au parc. Simples, efficaces et gros succès auprès de tout le monde. Bien plus ludiques et conviviales qu’un grand huit en plus ! Les filles ont adoré les fouilles de site archéologique. Elles ont passé un temps fou dans les bacs à sable, munies de pelles et tamis à la recherche des petits trésors disséminés. Gros coup de cœur également pour les motifs rupestres à reproduire dans la grotte préhistorique. 
Et la grande nouveauté Fort Boyard a fait son effet ! Les enfants (et les grands) peuvent devenir les maitres du jeu dans la salle du conseil pour relever les défis des énigmes, des bâtonnets, de l’awalé ou des cotons tiges.  
A mi-parcours, il y a toujours le parc d’attraction avec le pile ou face, le tête en l’air, le chat perché, les galipettes, le même pas peur, les toboggans géants et le circuit fermé des automobiles pour votre dose d’adrénaline. Les enfants pourraient y passer la journée là aussi. Seule condition: Mesurer plus d'1m25 pour en profiter pleinement et avoir accès à toutes les attractions.
Bref, on y revient toujours avec un grand plaisir, c’est notre sortie « parc de loisirs » où on partage vraiment de bons moments en famille.

La tête en l'air sur la tyrolienne de France Miniature
Pile ou face?
Chat perché
Place Plumereau, Tours, mes années étudiantes
Sprint devant la Tour Eiffel
Bienvenue à Fort Boyard avec mes 3 matelottes
Case prison
Défier les maîtres
Combat soricide

France Miniature, 78990 Elancourt, à partir de 15 euros.