lundi 26 septembre 2016

Bouffée de verdure chez Mama Petula

Au mois d'août, nous avons profité de promenades parisiennes sans enfants. Cela faisait un moment que je voulais découvrir ce lieu atypique dans le 14e, Les Grands Voisins.
Ce lieu de partage de valeurs d’hospitalité et de générosité abrite un café et quelques boutiques. Il y a notamment la manufacture Pasteur (bois, céramique, gravure, illustration), une Ressourcerie, et le concept store végétal Mama Petula.
Rien que pour les yeux et l’ambiance, l’endroit vaut le détour. Quel bonheur de pénétrer dans cet ancien hôpital et d’y découvrir cette vie. Des potagers ça et là. Et le petit écrin de verdure de Caroline. Chez Mama Petula, on peut acheter des plantes, des pots, de la terre. Et tout est présenté dans la cadre de l’ancien hôpital avec des meubles et des objets de récupération des lieux. L’ensemble donne un côté laboratoire végétal et jungle urbaine apaisante. Du vert dans la ville, comme j’aime.

Mama Petula
Les Grands Voisins,  Ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul
82 avenue Denfert-Rochereau, 75014 Paris
Ouvert le samedi et le dimanche de 14h à 20h. 

lundi 19 septembre 2016

La déco de chambre de ma petite demoiselle

A six ans et demi, une année de CP est passée pour miss H.
Notre petite dernière grandit et mûrit comme une pomme au soleil. Elle est plus posée, moins capricieuse, et toujours autant en demande de câlins.
Elle aime quand même le rose, les princesses, tout ce qui brille, les bijoux et les sacs.
Ce qui ne change pas, c'est qu'elle souhaite toujours faire comme ses soeurs: être grande.
Mais où est mon bébé?
Voici un tour d'horizon de la chambre de notre petite habitante.
Pour voir la chambre d'une de ses grandes soeurs, c'est par ici >> La chambre de miss E




jeudi 15 septembre 2016

Une nuit à Paris, au Square Louvois

Nous avons clos nos vacances parisiennes sans enfants, en douceur, avec un séjour à l’hôtel Square Louvois ****.
Il faut dire que nous avions envisagé cette pause pour nous retrouver en dehors de la maison et profiter d’une nuit bien fraîche et douillette par cette lourde chaleur de fin août. Au final, la nuit fût mouvementée et nous avons des souvenirs bien plus originaux avec Emmanuelle et ses enfants lors de deux exercices d’alarme incendie, en pleine nuit, oui, oui. L’hôtel, ouvert depuis le 1er août, était en rodage, dommage!

Je retiendrais surtout mon coup de cœur dès l’entrée pour les consoles fraîchement fleuries et les bibliothèques bien garnies. Et puis ces matières subtilement mêlées : Carreaux de ciment, lampes en cuivre, tables en marbre, poignées en cuir, coussins en feutre, étagères en bois.
La décoratrice d’intérieur, Leslie Gauthier, propose un écrin de repos dans l’esprit du quartier de la Bibliothèque nationale Richelieu, des théâtres et des passages parisiens. Le fil conducteur, la littérature, se retrouve dans l'atmosphère et dans les détails de l'aménagement de l'hôtel. Chaque chambre dispose d'un portrait d'écrivain français... dont on peut emprunter l'œuvre à l'accueil.

Nous avons vraiment apprécié la conception de l’hôtel comme lieu de vie :
* La salle à manger pour le goûter ou le petit-déjeuner,
* La cuisine comme à la maison avec un piano La Cornue,
* Le salon pour travailler, se réunir ou emprunter un livre,
* Les petites alcôves pour surfer, se détendre et écouter de la musique,
* L’espace détente dans la cave voûtée avec piscine, banc d’hydro-massage et tisanerie.

Je ne saurais donc vous dire si l’on y dort bien. Mais l’ambiance à la fois chic et conviviale nous a permis de passer quelques heures, coupés de nos repères, dans un lieu à l’esthétique chaleureuse et raffinée.  
Hôtel Square Louvois
12 rue de Louvois, 75002 Paris, 01 86 95 02 02

lundi 12 septembre 2016

CO-EXISTER : nous avons 20 ans cette année


Il y a 20 ans.

Il y a eu la rencontre, l’amour de vacances idyllique, la magie étourdissante de nos premiers mois. Le bonheur à l’état pur gravé à jamais, tellement nous.

Il y a eu ces premières années d’insouciance et de liberté. Malgré (ou grâce à) la distance, nous avons construit l’histoire.

Il y a eu le mariage évident, l’achat de notre première maison. Nous avons construit chaque partie de notre histoire.

Il y a eu notre premier enfant, nous sommes devenus parents ensemble, et nous avons continué l’aventure des bébés.

Il y a eu notre déménagement, et pas le dernier.

Il y a eu notre vie de couple et de parents que nous construisons chaque jour. Il y a eu des joies et des peines.

Nous avons grandi, nous avons construit. Nous savons qui nous sommes, ce que nous voulons, où nous allons. Je crois même que nous sommes devenus adultes, depuis peu.

Et nous aimons ce que nous sommes devenus, pour nous, pour elles.

Nous coexistons. Depuis 20 ans.
AMOUR

jeudi 8 septembre 2016

Morceaux de déco #3

Le rythme de la rentrée se reprend en douceur et on apprécie des moments de calme tout simples. Des bougies, des plantes, un apéro, et les rayons de soleil de septembre!!!!
 

lundi 5 septembre 2016

10 ans et t'offrir une étoile

"Ma douce, mon aînée,

Je ne vais pas m'étaler sur tes exploits scolaires, ton talent de pianiste ou ton sens artistique.
Cela fait 10 ans que tu es entrée dans nos coeurs et que tu nous rend si fiers et si reconnaissants de partager notre vie avec toi.
Nous avons accueilli deux petites soeurs, nous t'avons parfois bousculée ou pas assez couvée. Mais sache que nous avons toujours agit avec le coeur en pensant bien faire, ou faire au mieux.
Ce qui compte au final, ce ne sont pas les routes que tu prendras.
Ce qui compte, c'est toi, te voir sourire, rayonner, et avancer confiante.
Notre amour te porte et sois sûre qu'il ne faillira jamais.
Tu brilles et tu es exceptionnelle, ne laisse jamais personne dire le contraire.
Voici une étoile pour toi, rien qu'à toi, tel un petit diamant qui te rappelle chaque jour l'éclat de ta vie.
Avec tes 10 ans, va, cours, vole, mon étoile."

Pour ses 10 ans, miss A s'est donc vue offrir une étoile.
Un geste doux et symbolique qui va au-delà du matériel. Une attention qui sort de l'ordinaire pour un être extraordinaire.
Et j'ai le grand plaisir de vous faire gagner un coffret pour offrir une étoile à ceux que vous aimez. N'hésitez pas à me dire en commentaire pour qui elle serait (avec adresse mail valide) avant le 16 septembre.
Edit: la numéro 1 va recevoir un petit mot étoilé ;)
Le certificat de l'étoile qui porte son nom


 Etoilez-moi
 Coffrets pour une naissance, un anniversaire, une fête, un baptême, un mariage et même pour des cadeaux aux jumeaux (étoiles jumelles) à partir de 65 euros.

jeudi 1 septembre 2016

La rentrée? quelle rentrée ? Au Parc Astérix

Pour cette rentrée, on a fait comme si... comme si ce n'était pas tout de suite, comme si on avait le temps de voir venir. Sûrement pour échapper à la pression qui monte, quelle classe? quelles copines? quels professeurs? 
Alors nous avons profité jusqu'à la dernière minute et nous sommes allés passer la journée au Parc Astérix. Sous le soleil, nous avons goûté aux dernières miettes de vacances, entre attractions à sensations, éclaboussures, et pauses gourmandes dans un décor gaulois. 
Nous sommes allés voir les listes des classes affichées en rentrant. Puis endormissement rapide, l'avantage de cette journée intense.
Et la rentrée?
Rapide et efficace, merci Vigipirate qui permet de laisser les enfants rentrer seuls dans la cour et évite aux parents de s'éterniser. 
Pour notre aînée, elle se retrouve en CM2 avec le directeur et sans sa meilleure amie. Un mal pour un bien, elle va s'ouvrir aux autres enfants et se préparer à la sixième l'an prochain. 
La deuz entre en CM1, toutes ses amies sont dans une autre classe, un peu difficile à avaler mais entre les heures de CHAM et d'allemand, elle les retrouvera largement, je sais qu'elle va s'adapter. Son nouveau maître est réputé sévère, là encore, ça l'effraie, moi ça me va, s'il tient sa classe mais reste juste. A suivre. 
Et la petite dernière en CE1... à son image, dans la lune avec son scoubidou, elle en oubliait son cartable... Imperturbable, je lui ai demandé si elle savait à quoi ressemblait sa maîtresse, elle m'a répondu non... ok, je lui ai demandé si elle voulait que je lui donne les noms des autres élèves de sa classe pour les suivre. Elle m'a répondu non. Bref, elle semble gérer. Et puis, je sais qu'elle va retrouver toutes ses copines qu'elle avait laissé en maternelle tandis qu'elle allait un peu plus vite que la musique.

Et moi je capitalise sur les souvenirs de la journée d'hier et des prochains week-ends et vacances à venir...